Scraping de données : LinkedIn n’y échappe pas non plus

Un fichier de 500 millions d’entrées contenant des données apparemment issues de comptes LinkedIn a été mis en vente sur le web. Le scénario est très similaire à celui de la fuite de données Facebook découverte en début de semaine

Top News